2019 sera-t-elle l’année de la conversion automobile ?
 
La conversion automobile consiste à extraire le moteur thermique et à le remplacer par un moteur électrique. Transition-One convertit des voitures thermiques en voitures modernes : Electriques, Connectées et Accessibles au plus grand nombre.
Afin qu’une voiture puisse être immatriculée et assurée avec sa nouvelle motorisation, une homologation est indispensable. En effet, cette homologation est un facteur de garantie pour le conducteur comme pour l’assureur et les autorités, que les contrôles techniques ont été menés pour vérifier la sécurité des passagers.
Pour ce début d’année, le gouvernement prépare la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM). Plusieurs entreprises françaises sont prêtes à convertir des voitures thermiques en voitures électriques pour passer plus rapidement à des mobilités décarbonées.
Au final le volet conversion de cette loi doit permettre de disposer d’un cadre clair pour homologuer une voiture convertie à l’électrique.
Que la voiture soit ancienne ou plus récente, pourquoi devrions-nous faire l’acquisition d’une voiture neuve pour passer à l’électrique ? Faisons avec ce que l’on a : modifions nos voitures existantes pour passer rapidement à l’électrique.
L’enjeu de l’urgence climatique est de trouver des solutions pragmatiques très rapidement pour permettre au plus grand nombre de retenir la solution qui leur convient le mieux.
Plusieurs personnes s’expriment sur la voiture électrique de manière positive et négative. La recherche de la solution idéale n’a pas de réponse à court-terme si ce n’est de ne plus se déplacer avec sa voiture. Transition‑One donne aux petites voitures converties une autonomie de 100km et une vitesse maximum de 110km/h. Ce n’est pas la solution idéale mais elle est pragmatique pour convertir dès maintenant votre voiture thermique en voiture électrique.
Transition-One milite pour disposer d’un volet conversion dans la LOM.

Transition-One

View all posts

6 comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • Bonjour
      Désolé mais notre positionnement se limite aux voitures plus récentes que le 2CV (entre 5 et 12 ans d’âge). Regardez ce que fait Méhari Cassis Club.

  • Je possède un roadster smart qui cumule 250.000 km.
    J’ai trouvé en Slovenie une société capable de les convertir en VE avec plusieurs choix de puissance et de battered batteries. Pourriez vous faire une étude sur la faisabilité d’un tel produit ?

    • Bonjour
      Nous allons commencer avec 6 modèles : TwingoII, Fiat500, C1, 107, Aygo, Polo. La Smart n’est pas dans notre cible car pas suffisamment nombreuses/populaires. Pour proposer des tarifs adaptés aux plus grand nombre, nous avons une démarche industrielle qui ne couvre qu’une sélection de modèles. Je ne peux donc pas vous répondre positivement pour votre Smart.

  • Super initiative et excellente idée.

    Vous avez raison sur les 100 km d’autonomie au quotidien qui suffisent amplement.
    Néanmoins la plupart des gens ont un blocage psychologique et j’ai peur que 100 km les bloquent. 150 à 200 serait plus rassurant et permettrait d’en convertir bcp plus rapidement.
    Reste l’équation économique car qui dit plus de batterie dit prix plus élevé…. + contrainte de poids….etc.

    C’est dingue mais les gens sont guidés par la peur de ne pas avoir « assez » alors que 80% d’entre nous ont besoin de plus de 100 km 3 x par an. Depuis 60 ans ils vont ou ils veulent quand ils veulent… Le changement que l’on demande est en fait petit mais psychologiquement il est énorme et très difficile à accepter, l’être humain n’aiment pas revenir en arrière !

    Alors qu’il devrait être guidé par l’urgence climatique, la disparition très inquiétantes des espèces vivantes et bientôt notre propre disparition…

    Continuez, vous faîtes partie de la solution !

    • Bonjour
      Merci pour votre analyse, elle est très proche de la notre. Nous ciblons d’abord les petites voitures, celles qui font de petites distances et pour lesquelles leur propriétaire n’essaie pas de tout faire avec. Il faut surtout que l’on puisse rester dans la même dimension de poids pour assurer l’homologation.
      L’urgence climatique est là. On n’a plus à la démontrer. Le rétrofit est une partie de la solution, c’est notre conviction. Nous devons arriver à analyser nos besoins à 90%, à 80%. Les extrémistes demandent 50%, c’est trop pour un changement de transition. Mais il faut accepter de revoir ses propres règles récurrentes. Elles sont souvent appelées : Zone de confort.
      Merci pour votre soutien.

CO2 économisé

407,23 kg 


Mise à jour : 01/06/2019 15:04

Inscription newsletter

Enquête permanente